Archives par mot-clé : Anthropologie

Un brin de terrain #2 : Au cœur des entretiens

Second volet sur mon enquête de terrain. Après avoir évoqué les “à-côtés” de l’enquête, entrons au cœur de mon travail : les entretiens.


La recherche en sciences sociales dispose de plusieurs moyens de recueil de données. Aux classiques études d’archives pour les historien·ne·s, aux questionnaires pour les quantitativistes s’ajoutent l’observation et les entretiens pour les chercheur·e·s qui font des enquêtes qualitatives1. Continuer la lecture de Un brin de terrain #2 : Au cœur des entretiens

  1. Je schématise ici ; en pratique c’est souvent une conjonction de méthodes qui est utilisée. []

Un brin de terrain #1 : Une thèse, ça ne se fait pas qu’avec le cerveau

Quand je parle de mon travail autour de moi, la plupart du temps cela ne semble pas très clair pour mes interlocuteur·rice·s : “mais qu’est-ce que tu fais concrètement ?” “Ça consiste en quoi faire des entretiens ?”1 J’avais donc envie de vous emmener avec moi sur les routes anglaises. Dans ce premier billet, je souhaite aborder les “à-côtés” de l’enquête, ces éléments que l’on ne verra pas forcément apparaître dans mes publications académiques.


J’ai pris le bus relativement tôt, aux alentours de 7h, pour attraper mon train vers 8h30. Il neige et cela doit continuer. Continuer la lecture de Un brin de terrain #1 : Une thèse, ça ne se fait pas qu’avec le cerveau

  1. J’invite celles et ceux qui cherchent des éléments méthodologiques sur l’enquête par entretiens à lire (liste non exhaustive) cet article, celui-là et/ou ce livre. Mais aussi cette référence : Martial Agnès, 2015, “Aux alentours de la parole: questions sur un terrain inachevé” dans Cordonnier Sarah et al. (Dir.), Trajectoire et témoignage. Pour une réflexion pluridisciplinaire, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, p.27‑42. Plus généralement, la rubrique “savoir-faire” de la revue Genèses est à explorer. []

Mon kit de doctorante

Le début de la thèse, c’était il y a maintenant un peu plus d’un an. Entre doctorant·e·s, nous discutons souvent des outils que nous utilisons pour travailler. Un certain nombre d’usages se sont stabilisés pour moi au cours de l’année et j’ai eu donc envie de les présenter ici.


Comme, j’imagine, beaucoup de mes collègues, je cherche constamment les meilleures manières de travailler, celles qui me conviendront le mieux1. Continuer la lecture de Mon kit de doctorante

  1. Je précise que dans le cadre de ma thèse, j’utilise une démarche exclusivement qualitative basée en grande partie sur des entretiens enregistrés et retranscrits. []

Une lecture de… De la souillure, Mary Douglas

Les mois passent et l’architecture du carnet se construit. C’est au tour de ce billet d’inaugurer une nouvelle catégorie : Lectures (même si en fait je triche un peu car un billet y est déjà répertorié). Elle sera l’espace dans lequel je proposerai une lecture d’ouvrages et/ou d’articles en faisant notamment un point sur ce qu’ils m’ont apporté.


C’est assez rapidement et sans trop réfléchir que j’ai décidé d’inaugurer cette catégorie par un livre qui m’a à la fois beaucoup interrogée et marquée : De la souillure de Mary Douglas1. S’il m’a ouvert de nombreuses pistes de réflexion pour penser mon sujet, sa lecture a été longue et souvent laborieuse. Continuer la lecture de Une lecture de… De la souillure, Mary Douglas

  1. Douglas Mary, 2001 (1966), De la souillure. Essai sur les notions de pollution et de tabou, Paris, La Découverte, 207p.. []

Mes plus beaux récits de terrain : liste évolutive, subjective et non-exhaustive

Parce qu’on découvre souvent l’anthropologie par les récits de terrain de chercheur.e.s plus ou moins contemporain.e.s de nous, et parce qu’en tant qu’anthropologue, on garde par la suite cet attrait pour les ethnographies (du moins c’est mon cas), j’avais envie de créer ce billet qui sera amené à évoluer au gré de mes lectures et de mes envies. Il contiendra à la fois des récits ethnographiques au sens classique du terme, des ouvrages issus de carnets de terrain, ainsi que des écrits qui se distinguent par la place qu’ils consacrent à l’empirisme. Continuer la lecture de Mes plus beaux récits de terrain : liste évolutive, subjective et non-exhaustive