Appel à contribution : Aux frontières de la parenté (01/11/18)

Le groupe EnCoRe coordonnera un numéro de la revue Émulations à paraître en février 2020. Voici l’appel à contribution. Les propositions d’article sont à soumettre le 1er novembre 2018 au plus tard.


Un numéro d’Émulations. Revue de sciences sociales, qui paraîtra en février 2020 aux Presses universitaires de Louvain, sera consacré au thème « Aux frontières de la parenté », sous la direction d’Anne-Sophie Giraud (CNRS, LISST-CAS), Hélène Malmanche (EHESS, CESPRA, EHESP), Anaïs Martin (EHESS, CNE). Continuer la lecture de Appel à contribution : Aux frontières de la parenté (01/11/18)

Mon corps m’appartient (?), 17 et 18 mai 2018, Marseille – Compte-rendu

Une nouvelle catégorie rejoint le carnet. « Science alive » regroupera des comptes-rendus d’événements scientifiques. Nous commençons avec un résumé des journées d’étude organisées par Irène Théry, Agnès Martial et Laurence Hérault au Centre Norbert Élias (Marseille) les 17 et 18 mai 2018 : « Mon corps m’appartient » (?) L’enjeu du corps et l’apport des sciences sociales au débat bioéthique.


Le projet de ces journées était de reprendre l’apport des sciences sociales dans l’étude du corps et d’examiner la manière dont les sujets bioéthiques peuvent en être éclairés. Cinquante ans après mai 1968 et son slogan « Mon corps m’appartient », il s’est notamment agi de mettre en perspective les nouvelles revendications d’autonomie liées au corps. Continuer la lecture de Mon corps m’appartient (?), 17 et 18 mai 2018, Marseille – Compte-rendu

Joyeux zestiversaire – An 1

Il y a un an, j’étais au cœur de ma première année de thèse et Entre le zist et le zest naissait. Retour sur cette année.


Le doctorat : un rythme en accélération

Au passage entre la première et deuxième année de thèse, le rythme de travail s’est considérablement intensifié. Alors que les premiers mois me semblaient anormalement peu remplis (moi ? boulimique de travail ?!), beaucoup de choses ont démarré aux alentours de septembre dernier. Continuer la lecture de Joyeux zestiversaire – An 1

Un brin de terrain #1 : Une thèse, ça ne se fait pas qu’avec le cerveau

Quand je parle de mon travail autour de moi, la plupart du temps cela ne semble pas très clair pour mes interlocuteur·rice·s : « mais qu’est-ce que tu fais concrètement ? » « Ça consiste en quoi faire des entretiens ? »1 J’avais donc envie de vous emmener avec moi sur les routes anglaises. Dans ce premier billet, je souhaite aborder les « à-côtés » de l’enquête, ces éléments que l’on ne verra pas forcément apparaître dans mes publications académiques.


J’ai pris le bus relativement tôt, aux alentours de 7h, pour attraper mon train vers 8h30. Il neige et cela doit continuer. Continuer la lecture de Un brin de terrain #1 : Une thèse, ça ne se fait pas qu’avec le cerveau

  1. J’invite celles et ceux qui cherchent des éléments méthodologiques sur l’enquête par entretiens à lire (liste non exhaustive) cet article, celui-là et/ou ce livre. Mais aussi cette référence : Martial Agnès, 2015, « Aux alentours de la parole: questions sur un terrain inachevé » dans Cordonnier Sarah et al. (Dir.), Trajectoire et témoignage. Pour une réflexion pluridisciplinaire, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, p.27‑42. Plus généralement, la rubrique « savoir-faire » de la revue Genèses est à explorer. []

Créer un groupe de recherche : une expérience des bienfaits du travail collectif

A la fin de l’année 2017 se formait le groupe de recherche EnCoRE – Engendrement, Corps, Relations. Je voudrais revenir ici sur ce début d’expérience très positive.


Genèse du groupe

Aux alentours de novembre 2017, nous sommes cinq. Continuer la lecture de Créer un groupe de recherche : une expérience des bienfaits du travail collectif

Réflexions anthropologiques d'une thésarde sur les confins de la parenté et ses normes