Mes plus beaux récits de terrain : liste évolutive, subjective et non-exhaustive

Parce qu’on découvre souvent l’anthropologie par les récits de terrain de chercheur.e.s plus ou moins contemporain.e.s de nous, et parce qu’en tant qu’anthropologue, on garde par la suite cet attrait pour les ethnographies (du moins c’est mon cas), j’avais envie de créer ce billet qui sera amené à évoluer au gré de mes lectures et de mes envies. Il contiendra à la fois des récits ethnographiques au sens classique du terme, des ouvrages issus de carnets de terrain, ainsi que des écrits qui se distinguent par la place qu’ils consacrent à l’empirisme. Continuer la lecture de Mes plus beaux récits de terrain : liste évolutive, subjective et non-exhaustive

Ethnographie du virtuel : enjeux de la recherche qualitative sur Internet

Dans ce billet, je voudrais faire un bilan de mes recherches sur la méthodologie des enquêtes ethnographiques en ligne. L’objectif est de rédiger une sorte de mémo regroupant les diverses questions qu’une telle démarche pose.


Internet est aujourd’hui un outil quasi-indispensable pour la recherche. Continuer la lecture de Ethnographie du virtuel : enjeux de la recherche qualitative sur Internet

Les langues de l’anthropologue


Comme tout un-e chacun-e, l’anthropologue doit adapter sa manière de parler/écrire au contexte dans lequel il/elle se trouve. Dans ce billet j’aimerais aborder la question de l’articulation (parfois difficile) entre langage courant et concepts scientifiques.


En tant qu’apprenti-anthropologue – mais ce n’est pas une prérogative de notre discipline -, nous sommes poussé-e-s à reprendre le langage utilisé par les acteur-trice-s du terrain que nous étudions. Continuer la lecture de Les langues de l’anthropologue

« At home » : questionnements et frustrations d’une anthropologie du proche en Europe de l’ouest

Ce billet inaugure une nouvelle rubrique : Artisanat de la recherche. Elle devrait contenir des réflexions liées aux techniques d’enquête et à la méthodologie, en rapport avec des lectures ou bien des expériences concrètes de terrain. Ici, il s’agit de revenir sur les questionnements créés par le fait de faire de l’anthropologie du proche, en Europe de l’ouest.


L’envie de rédiger ce billet fait suite à la lecture d’un article de Janet Carsten, anthropologue de la parenté britannique dont j’apprécie beaucoup le travail : « L’anthropologie de la parenté : au-delà de l’ethnographie ? » (ethnographiques.org)1. Continuer la lecture de « At home » : questionnements et frustrations d’une anthropologie du proche en Europe de l’ouest

  1. Carsten Janet, 2006, « L’anthropologie de la parenté : au-delà de l’ethnographie ? », traduit par Damien Babet, ethnographiques.org, no 11, URL : http://www.ethnographiques.org/2006/Carsten.html, consulté le 30/10/2016. []

Ma première communication. Entrée dans la cour des jeunes chercheur-e-s

Il y a maintenant quelques semaines, j’ai fait l’expérience d’une première prise de parole dans le cadre d’une journée d’étude. Dans ce billet, je voudrais revenir sur mon vécu de cette étape.


Au sein de mon laboratoire, des journées d’étude sont organisées annuellement dans le cadre d’un séminaire. Continuer la lecture de Ma première communication. Entrée dans la cour des jeunes chercheur-e-s

Réflexions anthropologiques d'une thésarde sur les confins de la parenté et ses normes